Outil pour détecter la radioactivité

radioactivite

La radioactivité est un phénomène naturel qui est dû à l’émission de rayonnement de certains noyaux atomiques. Son existence a été découverte tardivement vu son invisibilité, mais désormais un outil a été conçu pour la mesurer.

Historique des appareils de détection

rayon

Le tout premier outil à voir le rayonnement a été fabriqué en 1895 par Röntgen. Cet appareil lui a permis d’observer indirectement le rayon X grâce à un écran fluorescent. Un an plus tard, Henri Becquerel a perçu sur une plaque photographique des rayons des sels d’uranium. À l’aide d’un électromètre piézoélectrique, Pierre et Marie Curie ont à leur tour pu mesurer les désintégrations radioactives.

Le premier outil capable d’évaluer isolément le rayonnement émis par une source radioactive est le fameux compteur geiger. Il était créé par Hans Geiger et Whalter Müler en XXe siècle et peut détecter les rayonnements en temps réel. Depuis ce temps-là, ils n’ont pas cessé de perfectionner l’appareil ce qui l’a rendu meilleur que tous les autres.

Fonctions des appareils de détection

Un bon nombre d’outils de détection ont été créés depuis le compteur Geiger. Des appareils de type solide, gazeux ou scintillateur liquide permettent l’observation des rayonnements radioactifs. Qu’ils soient naturels ou artificiels, on peut les catégoriser en 2 parties. Les particules chargées comprennent les électrons, les protons, l’alpha et bien sûr les positrons. Les particules neutres sont les neutrons, les neutrinos et le gamma.

Un détecteur peut jouer plusieurs rôles selon l’objectif. Il examine l’activité, que ce soit d’une source ou d’un échantillon. Il peut également identifier le noyau émetteur du rayonnement, évaluer son énergie et estimer son trajet. Grâce à la mesure de sa masse et de sa charge, on peut déterminer la nature du rayonnement. Le point chaud de radioactivité peut être mis en évidence dans l’environnement.

Caractéristiques recherchées chez un détecteur

D’abord la détection ainsi que la résolution en énergie doivent être efficaces. L’outil doit avoir une capacité de différencier deux rayonnements d’énergies même les plus voisines. Le temps de réponse doit être rapide tout en ayant un faible bruit de fond. Enfin, il est indispensable qu’il ait un prix raisonnable malgré la présente des critères voulus. Ces outils restent généralement dans des laboratoires de recherche ou transportés directement dans les lieux d’étude. Certains sont également utilisés pour contrôler la radioactivité dans l’environnement.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *