Installation de portail : les étapes à suivre

Un nouveau portail, c’est comme un nouvel air dans votre résidence. L’idée de remplacement peut découler des rénovations sur l’ensemble du domaine. Vous pouvez également procéder à l’installation d’un nouveau portail vu le temps qu’a fait l’ancien. Quelle que soit la raison qui vous pousse à ce changement, les démarches administratives doivent être suivies. Découvrez la bonne marche à suivre dans la suite de cet article.

Installer un portail : que dit la loi ?

Un permis de construire est-il nécessaire ? Certains se posent cette question, qu’on répondra par la négative. Demander un permis de construire aux autorités municipales est exigé seulement lorsque les travaux mènent à la modification de la structure ou de l’usage du bien. La rénovation de portail n’est donc pas concernée par cette règle. Une autre question peut se poser : la déclaration des travaux est-elle obligatoire ? D’après le code de l’urbanisme, édifier la clôture exige la déclaration préalable mais installer un portail ne nécessite généralement pas cette procédure. Il est quand même à noter que les municipalités disposent de règlementations particulières à observer. La vérification de ces règles s’impose avant la mise en œuvre de votre projet de rénovation de portail. Dans les locaux de la Commune, un Plan Local d’Urbanisme peut être consulté par le public. Si ce PLU indique la nécessité d’une déclaration, il faut faire la demande du formulaire à remplir.

Prendre les mesures nécessaires

Une fois que l’autorisation municipale est entre les mains, les travaux peuvent commencer. Vous devez, en premier lieu, passer par l’avertissement de vos voisins. Lorsque la rénovation ou l’installation atteint votre entourage, prévenir ces individus fait preuve de courtoisie et de comportement modèle. Il est indispensable de garder la distance entre la voie publique ou la propriété d’autrui et votre portail. Choisir les matériaux est une autre étape à effectuer minutieusement. Entre des portails qui s’ouvrent avec les battants, coulissants ou à ouverture et fermeture automatiques, le choix vous revient. Faire appel à des professionnels est fortement recommandé à moins que vous ne soyez déjà un expert dans le domaine.

Comment financer la rénovation ou l’installation du portail ?

Mettre en place un nouveau portail peut exiger un investissement assez considérable. La question de financement devient, des fois, un obstacle à votre projet. Il faut au moins prévoir 250 euros pour un nouveau portail. Ce montant peut grimper jusqu’à 15 000 euros. Comment faire pour terminer les travaux ?

Financer soi-même le projet

Lorsque votre solde de compte bancaire permet d’acquérir les outillages utiles aux travaux, et de payer les mains-d’œuvre, il est possible d’autofinancer les travaux. Vu le montant exigé pour des matériaux de qualité, ces cas deviennent de plus en plus rares mais restent possible avec un certain savoir-faire. En cas de manque des fonds, il est recommandé d’opter pour une autre source de financement

Banque en ligne : les crédits travaux

Des crédits bancaires permettent de se procurer des matériels et outils nécessaires dans le cadre de l’installation d’un nouveau portail. Du côté des offres de crédit des banques en ligne, ces dernières accordent des formules aux propriétaires voulant améliorer la sécurité de leurs résidences. Les taux du prêt demeurent avantageux parmi les offres des différents établissements financiers.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *